AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | .
 

 Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥

Messages : 44
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 5:15


Lena Johansson
« POP GOES THE WORLD »


Carte d'identité
Surnom : Leny
Âge : 17 ans
Date de naissance : 16 avril
Lieu de naissance : Luleå, Suède
Nationalité : Suédoise
Orientation sexuelle : "Bof"
Groupe choisis : Black Pearl
Statut : Élève
Année/Job: Troisième
Derrière l'écran
Pseudo : Ptolam
Âge : 20 ans
Présence : On verra o/
Comment as-tu connu Taiyou ? Une stalkeuse bosse ici. ♥
Commentaires : Je suis un cactus QUI N'EST PAS VOLAGE, je n'ai ni sexe ni nom. Devine qui je suis. ♥

Physique
♣ Particularité(s) : Aveugle.

Bon, soyons francs deux minutes : j'aimerais pouvoir dire que je m'en fous de mon physique et tout, mais c'est finalement pas aussi simple que ça. Je veux dire ; moi, par exemple, je n'ai aucun avis sur la question et c'est un concept tellement abstrait au final que je trouve les gens stupides d'y porter autant d'attention. Mais malheureusement pour moi, les autres voient. Et ils jugent. C'est débile hein ? Tu me diras, j'ai une copine un peu nunuche qui me parle toujours du même mec dans sa classe de math (Ayu de son nom, je crois), à quel point il est canon, à quel point il est parfait, à quel point son sourire est juste "gnaaaaaah" et j'ai vraiment du mal à me dire que c'est un critère important pour se caser. Mais bon, je dis ça et en même temps je finis quand même pas en être victime quoi. Dans le genre "Ouais, Leny, ça te plaira pas une nouvelle coupe de cheveux ? On te perd là-dedans à force." Et je suis sensée y répondre quoi à ça, moi ? "Oh, pas de soucis chouquette, je vais aller chez le coiffeur et je lui demanderai une frange à la Kate Moss. Et si ça se trouve, je demanderai aussi pour qu'ils fassent la même pour Bernard, comme ça on sera assortis." Oui non, je dis ça mais je sais même pas ce que c'est cette frange à la Kate Moss, j'ai juste entendu dire ça dans une chanson débile.
De toute façon pour moi le physique c'est simple : c'est des chiffres. Ceux qui sont écrits en braille sur mes étiquettes. Et ça ne veut strictement rien dire pour personne, juste pour moi. Leny, elle comprend ses étiquettes. Dans le genre, je peux mettre le haut 2 avec n'importe quel bas impair en dessous de 10, parce qu'il "parait" que c'est pas trop mal pour les couleurs et tout. Mais après, ça encore c'est quelque chose de trop abstrait pour que j'y prête vraiment attention (et si ça se trouve mes copines me détestent et me disent "c'est trop beau kyah" juste pour que j'ai l'air ridicule à côté d'elles avec mes vêtements étiquetés). Mais bon, disons juste que je joue le jeu, histoire de pas avoir l'air d'un boudin et pouvoir parler avec des "beaux mecs". Quoique si ça se trouve, aussi, en vrai ils me plairaient pas du tout. Mais bon, ça y'a que Bertrand qui sait hein.
Caractère
Y parait que j'ai pas d'éducation et que je réfléchis pas avant de parler. Je dis y parait, parce que c'est ce qu'on m'a déjà dit... mais en même temps, je sais pas. Le soucis, c'est pas que je réfléchis pas avant de parler, en fait, mais que je dis absolument tout ce que je pense. Pas pour être méchante hein, ni pour me la raconter genre "ouais je suis trop une badass". Juste que je supporter mal l'hypocrisie. En plus quoi, y parait que c'est avant tout un truc physique, l'hypocrisie, donc si c'est pour partir perdante dès le début à pas savoir quand quelqu'un me ment ou me raconte des salades, genre je vais pas me gêner MOI pour faire bien comprendre ce que j'ai à dire. Mais faut dire que je suis le portrait tout craché de mon père pour ça. Entêtée ? En suédois on dit "svårt huvudet" donc je sais pas comment ça peut se traduire en anglais. Enfin, c'est un concept pour dire entêtée, je crois. C'est pas pour mal faire hein, ou pour faire genre "ouais j'ai raison sur tout". C'est juste que souvent, quand j'ai raison... ben les gens ils l'admettent pas. Et du coup, je suis obligée de tenir mon bout jusqu'à ce que j'obtienne gain de cause. Parce que, merde, quand j'ai raison, j'ai raison. Voilà.
Y'en a que ça énerve. Mes copines elles aiment bien, donc ça va. Je suis un peu la fonceuse du groupe quoi. Il faut pas me chercher de noises, il faut pas me mettre la main au cul comme un sale pervers juste sous prétexte que je suis techniquement inoffensive ou une fille facile quoi. Parce que ouais, je peux pas te coller mon poing sur le pif, mais merde je vais te gueuler dessus mon gars, tu vas rien comprendre à ta vie. Limite, si je passe pour une folle d'hystérique je m'en bats les steaks, mais tu vas tellement passé pour le parfait des cons que tu vas t'en souvenir toute ta vie. Et sinon, bah je traîne avec des mecs super baraqués -y parait hein- donc t'avise même pas d'essayer en coup de vent. M'enfin bref.
Je disais donc ? Ouais non, sinon je suis sympa hein. Je pense pas être une chieuse, je pense pas être superficielle, je pense pas être meilleure que les autres. J'ai des valeurs, j'aime les défendre : je déteste les machistes qui rabaissent les filles sur leur apparence physique (parce que c'est débile, tellement débile), je déteste les gens qui me prennent en pitié sous prétexte que j'ai un handicape (j'ai pas d'handicape connard -ou connasse-, je suis née comme ça et j'ai appris à vivre comme ça, donc limite si j'ai des ennuis c'est qu'ils viennent souvent de vous, ceux qui voient, so fermez vos gueules et fichez-moi la paix), je déteste qu'on s'arrête pour caresser Bernard (parce que ça me fait m'arrêter aussi et parce que je sais qu'il aime pas ça) et je déteste les potins entre filles et les insultes gentilles entre mecs. Voilà, c'est à peu près tout ce que j'ai à dire. Ah non en fait, je déteste aussi tous ces gosses de riches partout qui se prennent pour des personnes qu'elles sont pas. Genre, sous prétexte que papa et maman ont réussis dans la vie NE VEUT PAS dire que ça sera idem pour toi, trésor. Donc au lieu de te la jouer, de te sentir tout dur parce que t'as eu tout ce que tu veux dans la vie, bah émancipe-toi. Après, tu pourras faire le malin comme tu veux et je pourrai plus rien dire... mais en attendant... Tais-toi. Juste. Tais-toi.

Histoire
Ça peut sembler con et totalement contraire à toutes les idées préconsues dit comme ça, mais je crois avoir eu une enfance plutôt normale, finalement. Et c'est vrai quoi, quand je dis que mes parents étaient normaux finalement, que ma cécité les a jamais vraiment énervé plus que ça -du moins pas devant moi, même si je crois que bon, c'est pas évident quand on sait pas comment ça marche et qu'on vient de pondre un gosse maudit (LOOOOL) pour le restant de sa vie. Enfin. Finalement, quand j'y repense, les seuls problèmes qu'on rencontrait venaient des autres quoi. À la petite école par exemple, bah les autres gosses me cherchaient des poux et forcément, bah je chialais à force de me faire tirer les cheveux ou me faire étamper des pots de colle sur les joues. Et puis je vous laisse imaginer le bordel quand il fallait nous ramener à l'ordre à la récré quand je réussissais enfin à en choper un par le col. Ahlala, ça bardait pour ses fesses. Mais bref, tout ça pour dire qu'absolument tout le monde croit que j'ai du avoir une vie de calvaire et de martyre. Alors que moi, ça me fait juste rire quoi : non, je vous rassure, mes parents ne m'ont jamais laissés tombés et en vieillissant un peu, bah les autres élèves de ma classes ne m'ont jamais causé d'autres soucis. Après, il faut savoir aussi qu'en Suède... Mh, je sais pas si je dois me lancer dans ce sujet, parce que ça fait rager mes parents quand j'en parle... mais en fait, il faut savoir -donc- que... comment dire ? Les gens sont tellement distants entre eux, distants, cordiaux et polis, que chacun se mêle de ses oignons. Donc en gros, j'aurais pu m'étendre de tout mon long dans la rue comme la pire des poires et personne ne serait venu pour m'aider. Parce que personne porte vraiment attention à personne. Sauf quand on est gosses à la maternelle. So, voilà.
Ouais non, mais après les choses, la vie, tout ça, c'est du pareil au même. Je veux dire, l'école, les amis, les premiers copains, c'est pas la mort. Enfin, c'est pas la mort. Ça dépend, y'a toujours des trucs qui restent plus ou moins ridicules quand on est aveugles, genre foutre son nez dans l'oeil de l'autre pour sa première galoche, voyez (ahah, voyez, je suis drôle). En tout cas lui il devait plus voir non plus, m'enfin. Et puis t'as des commentaires chelous des fois, du genre "putain, arrête de me fixer comme ça tu me fous les ch'tons". Championne, vas-y. Comme si je décidais ça moi.
Et puis l'adolescence vient vite se jeter sur toi comme un phoque en manque d'affection (vous imaginez le truc). Du coup, bah les filles font leur biatch et jacassent dans ton dos. Du coup, ben tu pètes des câbles toutes les semaines parce que t'en as marre qu'on critique tes lunettes. Du coup, ben je demandais à mes parents de m'en acheter des nouvelles et tout. Je suis presqu'allée jusqu'à me faire tatouer pour prouver à tout le monde que j'avais des couilles quoi. Par chance mes parents m'on remis sur le droit chemin hein. T'imagines, le tatoueur me fait un truc immonde, genre une bite ? LA HONTE.
Enfin, quand j'y repense... qu'est-ce que j'étais conne, finalement. Je veux dire, je me sentais tellement insultée à l'époque que je fermais ma gueule comme une gourde qui sait rien faire d'autre qu'encaisser. Genre l'huître quoi, la nulle qui s'assume pas. Et puis finalement. Je sais plus trop quand j'ai fini par sauter le pas et commencer à m'ouvrir ce qui me sert de gueule ? Je crois que c'est la gifle qui m'a fait éclater, ah cette garce quoi. Genre, je me suis tellement senti mal quand elle m'a fichu sa claque... que je sais pas. Je me devais d'agir. Genre je devais être sous pression ou quelque chose dans le genre. Du coup, c'est pas ma main qui est partie toute seule mais mon bras au complet (je visais large faut croire). Je m'attendais pas à grand chose, mais bon. Quand j'ai senti son nez se briser sur mon avant bras, que j'ai entendu toute le monde crier... Je sais pas. Je me suis dit que c'était la première et la dernière fois que quelqu'un me faisait vivre ça. Du coup, maintenant, j'annonce la couleur d'avance quoi. Et, juré, soit t'es une conne qui comprend rien et t'es destinée à finir ta vie comme serveuse dans un fast-food, soit t'as un soupçon de jugeote et tu fermes ta gueule. Non, j'en viens pas aux coups, parce que ce serait inutile, ridicule et vraiment la honte, mais je vais te lyncher à mort, tu vas pleurer ta vie.
Enfin, bref. Voilà quoi. Donc l'adolescence, dans son ensemble, c'était pas trop mal hein. Les premiers vrais soucis ont commencés pour le choix d'une école supérieur. Parce que, bon, j'ai pas des notes extraordinaire non plus, mais j'avais quand même des notes pas dégueulasses et j'aurais bien aimé trouvé une école pas mal pour mes études supérieurs quoi. Et puis au final, il y a une chose magique dans les fiches "d'étudiants" qui s'appelle... un rapport. Et ce dit rapport -ô combien magnifique- spécifiait mon HANDICAPE. GENRE. So, les écoles, toutes suites alertées, refusaient. Par discrimination peut-être, mais dissimulée derrière "nos infrastructures ne sont pas conformes, blablabla, animal distractions pour les autres élèves, réalisme professionnel, institues spécialisées". Voyez le genre ? Du coup, ben papa a du intervenir et il était beau à voir sur ses grands chevaux quand même. "Ma fille si, ma fille ça, procès, blablabla". Mais bon, mon père faut aussi savoir qu'il est un peu chochotte au final, et qu'au lieu de prendre les choses en mains comme un homme un vrai, ben il a seulement mis le prix pour m'envoyer à Taiyou quoi. Aussi simple que ça. Et ici, ben mon chien ne distrait personne, les infrastructures on s'en fout. Parce que papa, ben il a payé. Voilà.
So, je suis un peu loin de la famille. Mes parents me manquent un peu. Mes copines aussi. Mais bon, je fais avec. Et puis bon, les garçons trouvent mon accent anglais terriblement séduisant. Et puis quoi, je suis suédoise. So... attend, y'a pas des fantasmes de mecs où ils s'imaginent avec des suédoises lesbiennes et tout ? Je déconne hein, j'ai vraiment plus rien à raconter. Sinon, ça va ? La vie est belle ?

♣ Nom de votre Avatar et sa source



Dernière édition par Lena Johansson le Mer 2 Oct - 8:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis un(e) artiste.
Je suis un(e) artiste.

Féminin Messages : 121
Date d'inscription : 16/09/2013
Localisation : Taiyôu Gakuen ~

MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 5:58

Heeeey bienvenuuue !

Le peu que j'ai lu de ton personnage me plaît énormément. **/ & en plus c'est très bien écrit. :) (& ! j'veux un lien avec ton perso o: Enfin, si tu veux bien. haha)

Bonne chance pour la suite de ta fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis un(e) bûcheur/se.
Je suis un(e) bûcheur/se.

Messages : 43
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 6:40

Bienvenue ! ♥
J'adore ta façon d'écrire, ** hâte de voir la suite ! :3

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥

Messages : 44
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 6:52

Yeah. o/
Merki, ça fait plaisir à lire, surtout que je n'avais pas écrit depuis un sacré bout de temps. Pour la suite, j'attends de savoir si mon personnage s'aligne sur la bonne voie pour continuer. ♥

Et on verra pour le lien, mais je suis ouvert à toutes les demandes. *booty danse de la victoire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reality is boring.
Reality is boring.

Féminin Messages : 44
Date d'inscription : 24/09/2013
Localisation : Un peu partout.

MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 7:11

BIENVENUUUUE encore une fois ♥
Et comme je te l'ai dis sur la CB : ton perso il ROXE, et j'espère pouvoir bientôt rp avec toi ♥

_________________
« Promesse. »
Puis un jour, j'ai dit stop. Alors que je versais mes toutes dernières larmes tout en gravant ce jour dans ma mémoire. J'ouvris mes yeux sur cette société égoïste tout en me promettant que plus aucun être humain n'atteindrait ce coeur si fragile.  
codes par shyvana sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.

Masculin Messages : 534
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   Mer 2 Oct - 8:17

Wala hein, tu as eut mes réactions en direct, donc pas besoin d'en rajouter x)



TU ES VALIDÉ

Félicitation ! Après tous les efforts fournis pour écrire ta fiche, tu es enfiiin validé ! Maintenant, tu peux rp, flooder et faire touuut ce que tu veux ! Mais n'oublie pas de faire recenser ton avatar, faire ta fiche de relation, faire une demande de classe et une demande de chambre. Si tu veux, tu peux aussi créer un club, demander un gage ou demander un job à mi-temps (pas pour le personnel).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lena bo Bena Banana fo Fena Fee fy mo Mena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Les aventures de Lena & Fee
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» Lena Thrain [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taiyou Gakuen :: L'administration :: Présentations :: Validés-