AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | .
 

 Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Je suis la directrice et je le vis très bien !
Je suis la directrice et je le vis très bien !

Féminin Messages : 164
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !   Mar 29 Oct - 6:14

Le jour de la rentrée bat son plein et les élèves déambulent de couloir en couloir en espérant trouver leurs repères assez rapidement. Vous souhaiteriez, vous aussi, vous joindre au mouvement de masse. Le seul problème, c'est qu'un petit malin a trouvé bon de vous enfermer dans les toilettes des filles en compagnie d'une autre personne. Impossible d'en sortir, la porte est bloquée par quelque chose.

LIEU : LES TOILETTES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taiyougakuen.forumactif.fr
avatar
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥

Messages : 44
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !   Mer 30 Oct - 11:41

And we'll never be royals.
#1
Y'a un truc qu'il faut comprendre, c'est que je suis pas agoraphobe, asociale ou quoi. C'est juste que... comment dire. Bah les foules de gens, je les aime pas au point de m'y jeter à corps perdu. Parce que les gens sont cons, parce que les gens réfléchissent pas et parce que les gens, ben ça les fait triper de voir un chien en lieux publics. C'est aussi con que ça : ne touchez pas Bernard, n'essayez pas d'attirer son attention dans les couloirs quand je marche, n'approchez pas pour demander si vous pouvoir le caresser. En plus, le pauvre quoi. Déjà que son boulot a rien de facile, s'il se trouve accaparé par une bande de nouvelles carpes fraîchement débarquées qui n'ont, -visiblement hein- jamais vu de Saint-Bernard de leur vie... je vais mettre trois ans pour traverser ce fichu couloir et atteindre les toilettes.

Et non, je n'ai pas spécialement l'envie, dans l'instant, de papoter et de répéter pour la millième fois à des cruches que Bernard n'est pas une « jolie petite chose à regarder et à toucher », parce que les toilettes, ben j'en ai besoin. Et, bien évidemment, je n'ai pas vraiment le courage de les presser et de leur avouer tout ça. Donc je joue les hypocrites, j'enfile ce que je crois être mon plus beau sourire de grosse menteuse et je joue le jeu. Je leur souhaite la bienvenue dans l'école, je leur dis que si jamais y'a un problème elles peuvent en discuter avec le conseil étudiant -dont je fais partie, huhu, la pub t'as vu-, et patati et patata (toute la journée, ça n'arrête pas, faut faire le feu et la cuisine, la vaisselle, le ménage, le repassage, le lavage... c'est vraiment de l'esclavage !)... 'fin bref, voilà.

Finalement, chemin faisant, ben je finis par y arriver, aux toilettes. Et c'est un vrai soulagement de sentir Bernard s'asseoir et gratter la porte de sa patte. Oh qu'il est brave, ce Bernard, hein.
Du coup, ben je laisse son harnais retomber sur son dos et je me penche vers lui, en bonne dame que je suis. Et je lui explique tout bas, en secret.

« Bon, tu montes la garde, Bernard. Les gentlemans n'entrent jamais dans les toilettes des dames, c'est très malpoli. Et comme tu es un bon gentleman, hein que c'est vrai, ben tu m'attends. Je fais vite et tu restes là, d'accord ? Après on sortira prendre l'air et s'étendre dans la pelouse, si tu veux. Mais pour ça, faut d'abord que j'entre là, tu vois, et peut-être même essayer de trouver Mitsuki quelque part dans toute cette foule. Donc, pas bouger. Leny fait vite et revient tout de suite. Voilà. »

Et je pousse la porte, en grande duchesse, vous voyez. Dans le genre, la main sur la porte, pour être certaine de la toucher, et de pousser tout doucement au cas où la tête de quelqu'un pourrait se trouver dans le chemin. Casser un nez n'aurait rien d'élégant, surtout le jour de la rentrée... m'enfin. Passons.

Le temps d'atteindre les cabinets et d'y entrer que la porte s'ouvre. Ouais, on s'en fout, mais bon quand même. C'est pas comme si j'étais à l'abri d'une tête passée sous la porte non plus, vulnérable comme je suis. Mais bon, passons ce détail aussi, parce que franchement... y'a rien de bien intéressant à raconter, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis un(e) bûcheur/se.
Je suis un(e) bûcheur/se.

Messages : 43
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !   Jeu 14 Nov - 4:02

    Alors là. Vraiment. Je ne dis pas qu'Angus est le genre boule noir à qui il arrive tous les trucs les plus invraisemblables au possible mais il fallait quand même dire que là il avait touché le gros lot. Enfermé dans les toilettes des filles, pour de bon avec un chien  pour aveugle et sans aucun doute quelque part la fille qui allait avec. Il avait beau taper, hurler et essayé de défoncer la porte il devait se rendre à l’évidence : il était bien coincé et au bon vouloir de ses ravisseurs.

    Pour bien comprendre la situation et ne pas vous perdre nous allons revenir au début de toute cette magnifique journée.

    La rentrée, voilà, c'est aujourd'hui. Il faut se lever, enfiler ses vêtements et partir s'amuser pour une très longue longue année de cours tous plus durs les uns que les autres. Il faut d’abord aller voir le discours de la directrice, puis remplir les dernières formalités administratives pour enfin, retrouver des gens et en rencontrer d'autres pour lier des amitiés et plus si affinités. Alors certes la plupart des gens trouvent ça ennuyant, voir même angoissant, mais Angus lui, il trouvait ça plutôt cool ! Bon on ne va pas dire que c'était le nirvana non plus, mais bon, il était heureux d'être ici, en ce jour.

    Bien entouré comme à ses nouvelles habitudes, de filles puis de garçons, puis des deux. Ils avaient trouvés leurs marques et déambulaient maintenant dans les couloirs avec agitation et effervescence. Bon certes ses amis étaient peu recommandables, plutôt stupides même et du genre à se croire meilleurs que tout le monde en vue de leur gènes de riches. Mais Angus avait besoin d'eux, pour mieux régner, et a vrai dire il les aimaient bien. Il en tirait une immense satisfaction, car lui le pauvre abandonné était maintenant à la tête d'un groupe populaire et envié. Bien qu'il n'en oubliait pas les études, et qu'il travaillait comme un fou, étant une des rares personnes à avoir sauté une classe, il attirait la curiosité, et parfois l'envie. Bref. Tout ça pour dire, qu'il aurait peut être du, en vu de son immense intelligence, ce méfier de ses larbins car ils avaient décidés de lui faire une blague. Et pas du meilleur goûts à vrai dire. Ils l'avaient d'abord « endormis » avec un discours sans queue ni tête, pour qu'il ne se doute de rien, et l'avait poussé avec de grands éclats de rire dans les toilettes des filles. Avec le chien qui gardait la porte soit dit en passant. Avant de lancer des blagues salaces et de verrouillé la porte.

    Voilà donc comment il était arrivé là. En temps normal il aurait gardé son calme, mais voilà. De un Angus avait peur des chiens, de deux il était légèrement voir carrément claustrophobe. Deux bonnes raisons de ne pas l'enfermé dans des toilettes plutôt exigus en compagnie de cet animal. De plus pour rajouté à son supplice il était bien des les toilettes des filles, non ?  Et si ce chien était là avec lui, sa maîtresse ne devait pas être loin. Et la honte suprême le surchargerais. Il se voyait bien se faire affublé du surnom de pervers, on dirait qu'il voulait profité d'elle, une aveugle en plus ! Non, il ne fallait pas, surtout pas que l'inconnue sache son identité ! Sinon adieu sa réputation, et place aux moqueries. Certes il pourrait facilement les calmé, mais il savait que la moindre allusion à ça le ferait sortir de ses gonds. Essayant de respiré normalement il soupira, s'assit sur le lavabo le plus loin du chien qui ne semblait guère l'appréciait et demanda d'une voix claire.

    « Il y à quelqu'un ? Parce qu'on à un léger problème vous et moi. »


    [HRPG : Ouuuh j'suis désolée de répondre que maintenant >< Problème d'internet comme je te l'avais dit, mais voilà c'est fait pas merveilleux mais bon ! Bisous ♥]

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥
Dry and dusty, I am a capsule of energy / modo d'amûr ♥

Messages : 44
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !   Jeu 28 Nov - 8:07

It don't run in our blood
#2
Ah, tiens. Y'a aussi un autre truc qu'il faut comprendre : c'est que Bernard est facile à reconnaître.
D'un, parce que les chiens ne courent pas les rues dans l'école, soyons logique, et que ses petites papattes font un bruit très caractéristique lorsqu'il patine sur le carrelage. Deux, parce qu'à chaque fois qu'il vient s'écraser proche de moi, il laisse échapper un espèce de ronflement d'agonie bizarre, comme si se coucher (ou se laisser tomber à plat ventre, il fait pas dans la dentelle le Bernard) lui coûtait ses dernières réserves d'énergie. Ahlala, on a la classe ou on l'a pas hein.
En l'occurrence, Bernard, lui, ne l'a pas. Mais bon, c'est pas sa faute, donc on lui en tiendra pas rigueur hein. C'est juste que, quand même.
Voilà. Il devait rester dehors. Là, quelqu'un est entré et l'autre gros lard en a sûrement profité pour se faufiler entre ses jambes en ninja trop protecteur qu'il est, ou je sais pas. Manquerait plus qu'il se décide à entrer dans une cabine pour se rassasier dans une cuvette. Alors là, là, vraiment, ce serait le comble du top de la cerise sur le gâteau.

« Il y a quelqu'un ? Parce qu'on à un léger problème vous et moi. » 

Euh. Attends. Je viens pas d'entendre la voix d'un mec là ? Je sais pas trop ce qui se passe du coup, mais bon. Me voilà avec deux mecs dans les toilettes. Et, à l'entendre, y'a une couille quelque part. Je suis sensé faire quoi moi, là ? Je remonte mes genoux pour pas qu'on me remarque ? C'est grillé de toute façon, je peux entendre le chien rivé quelque part à côté, sûrement devant la porte histoire que je me prenne les pieds dedans (ou presque) en sortant. Du coup, ben je sais pas. Du coup, ben je panique et je gueule, un peu comme une folle, mais plein de politesse quand même :

« Euuh. C'est les toilettes des filles ici. Ce serait possible de sortir et, si possible, de faire sortir le chien en même temps ? Il devait m'attendre dehors et il est sûrement rentré en même temps que toi. »


[HRP : Pas de soucis, moi c'est un peu court mais je suis malade en ce moment et j'arrive pas à me concentrer i_i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lena ft Angus - Toilet... Oh shit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taiyou Gakuen :: Taiyou Gakuen :: EVENT 01 - LA RENTRÉE-