AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | .
 

 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Jeu 22 Aoû - 10:01


Kiara Andúril Nakazato
« Le sourire, c'est la parole des muets et la musique des sourds  »


Carte d'identité
Surnoms : Kamikaze, Kaze ou Kami
Âge : 16 ans
Date de naissance : 8 décembre
Lieu de naissance : Londre
Nationalité : Anglo-japonaise
Orientation sexuelle : Hétéro'
Groupe choisis : Emerald
Statut : Élève
Année: Deuxième
Derrière l'écran
Pseudo : Ecstasy
Âge : 18 ans presque 19 ;w;
Présence : 7/7, normalement
Comment as-tu connu Taiyou? Par Top-site
Commentaires/Suggestions : Le forum est trop beau *0*
Code du règlement :

Physique
♣ Couleur de yeux : Verts.
♣ Couleur de cheveux : Chatains, a l'origine.
♣ Coupe de cheveux : Coupé courts.
♣ Couleur de peau : Blanche, qui ne bronze vraiment pas beaucoup.
♣ Poids : 53 kilos.
♣ Taille : 1m67.
♣ Corpulence : Fine et élancée.
♣ Changement physique : Elle à coloré ses cheveux en verts. Simple coup de tête, et au final, elle a décider de garder la couleur.
♣ Particularité(s) : Kiara a un piercing en haut de l’oreille droite.
♣ Complexe(s) : Le fait de me pas pouvoir parler.

En fait, niveau physique, je vous dis tout ça, mais sa sert pas a grand-chose, Kiara passe son temps à passer d’un look à l’autre, utilisant rajout de cheveux, teintures, lentilles de contact, maquillage et plein d’autres trucs dont je connais pas forcement le nom. Bon, vous attendez pas non plus a un changement du tout au tout hein, en général elle préfère garder ses cheveux vert…

Niveau vêtement, y a rien a dire, elle change tout le temps de toute façon, allant du rebelle au kawai, en passant par le cosplay et tout se que vous voulez.
Caractère
Kiara, c'est un concentré de bonne humeur et un distributeur ambulant de câlins. Kiara, elle arrive, elle vous connait pas et elle vous saute dessus pour vous offrir son affection sans vous demander votre avis. Le tout avec le sourire, s’il-vous-plait ! Pour Kiara, les câlins, c’est un peu sa manière a elle de vous dire qu’elle vous aime sans avoir à ouvrir la bouche, parce que Kiara, elle est totalement muette. Malgré ça, elle a encore le réflexe ‘stupide’ d’ouvrir la bouche et d’essayer de parler. Quand elle lit, quand elle se parle à elle-même, quand elle veut appeler quelqu’un… Les lèvres bougent mais rien ne sort.

Kiara, c'est un aimant à problème. Parce que Kiara, elle n'hésite pas a aller vers les gens, même si ils ont l'air louche et/ou pas très amicaux et est du genre a essayé de sociabiliser les plus asociaux du monde, quitte a s'en prendre plein la gueule, d'où son surnom de 'kamikaze'. MAis elle ne s'arrete pas là, la demoiselle, elle prend des photos compromettantes de vous, et les revend après aux élèves ou au journal de l'école. En fait, son niveau de maturité dépend BEAUCOUP de la personne avec laquelle elle se trouve et dit au gens que "c'est pas bien de fumer" dès qu’elle vois quelqu'un avec une cigarette, même si elle ne connait pas la personne, et ce, que se soit un élève ou un membre du personnel.

Même si elle ne peut pas parler, Kiara, elle est directe. Elle dira ce qu'elle pense, quoi qu'il arrive sans vraiment réfléchir au conséquences, mais elle court vite donc elle pense surement pouvoir s'en sortir sans trop de soucis... Un minimum douée en sport, mais une catastrophe en cours. Et c'est pas faute d’essayer pourtant ! Kiara à beau étudier, écouter en cours et même prendre des cours particuliers, elle n'arrive pas à dépasser le dix de moyenne, et ça, ça à tendance à la décourager un peu, mais quoi qu'il arrive, le sourire les amis !

Petites infos & récap' rapide :
Muette • Aime 'parler' en pourcentages • Capable de s'endormir n'importe où, n'importe quand, n'importe comment • Tient assez mal l'alcool • S'est étouffée quand elle a essayé la cigarette • A toujours un bloc note et son appareil photo sur elle • Pas super discrète • Souriante • Affective • Stalkeuse a ses heures • Très sociable • Solidaire • Possessive • Directe • Têtue • Fait des câlins a tout bout de champ • A du mal en cours • Hyper-active • Joueuse • N'aime pas obéir aveuglement • Mini geek • Fait les 400 coups avec les gens qu'elle apprécie • Sèche rarement les cours toute seule

Histoire
Commençons au tout début, voulez-vous ? Imaginez un petit café de Londre. Le soleil, une brise fraîche et un ciel sans nuage. Maintenant, pensez à l'intérieur de ce café. Des murs couleur crème et une moquette grise. De grandes baies vitrées donnant sur les rues de Londre et la terrasse du café. Des tables, chacune isolée, séparé des autres par un petit muret pour une intimité totale... Mais ce n'est pas cela qui nous intéresse. Montons à l'étage. Les mêmes murs et la même moquette.

Une musique commence et emplit l'air. Plusieurs couples dansent au centre de la pièce où vous vous trouvez. Votre attention est attirée par une jeune femme qui vient d'entrer. Elle est belle. Belle mais seule. D'un coup, tous les hommes non accompagnés se dirigent vers la demoiselle qui doit tout juste avoir la vingtaine. De l'autre côté de la salle, un jeune homme dans les environs des vingt-cinq ans l'observe. Il finit par se lever et aller la voir. Elle a réussi à se débarrasser de la plupart des personnes étant venue l'accoster. Cependant, quelques-uns insistent. Il les fait déguerpir d'un simple regard et invite la jeune femme à danser. Elle accepte pour le remercier de l'avoir aidée. Lorsque leur danse prend fin, il l'invite à boire un verre pour passer un peu plus de temps avec elle, chose qu'elle accepte. Ils discutent de tout et de rien. Elle apprend qu'il est un aristocrate japonais de passage. Il comprend qu'elle est la fille d'une riche famille anglaise et que son père veut la marier, que c'est pour cela que les hommes l'on accostée tout à l'heure. Il lui propose de venir le voir au Japon lorsqu'elle aura le temps.

Quelques jours plus tard, il prend l'avion pour rentrer chez lui. Ils s'envoient des lettres, se téléphonent. Puis, environ trois mois plus tard, elle arrive chez lui, lui expliquant qu'elle a fugué. Il n'en demande pas plus et l'accueille sans la moindre once d'hésitation. Il arrive à la convaincre d'appeler son père, pour le rassurer. De là, elle lui explique qu'elle ne reviendrait pas et qu'elle restait vivre au Japon. Petit à petit, le lien qui existe entre eux se resserre. C'est après un an de vie commune qu'ils deviennent mari et femme. Grace à leur fortune respective, ils mettent sur pied une entreprise colossale est très connue, grâce à laquelle ils acquièrent une fortune encore plus grande. A quoi va leurs servirai cet argent ? A veiller au confort de l'enfant qui grandit à l'intérieur de sa mère... Et c'est lors d'un voyage en Angleterre que le bébé en question décide de pointer le bout de son nez...

Mr Nakazato fait les cent pas devant la salle d'accouchement où se trouve actuellement sa femme. On peut presque voir les gouttes de sueurs dues à l'anxiété perler sur son front. Il est 17h40. Pourtant, celle qu'il aime est dans cette pièce depuis six heures ce matin. Mais le bébé ne semble pas enclin à découvrir de monde extérieur. La porte s'ouvre enfin, mais ce n'est pas pour annoncer la naissance de l'enfant au père, non, c'est pour lui annoncer qu'il faut passer par une césarienne, sinon ni l'enfant ni la mère ne survivront. Fort bien. Le géniteur reste là à attendre. Une heure et dix minutes après très exactement, on lui apporte que sa fille est née. Le sourire qui s'était dessiné sur le visage de l'homme disparaît lorsqu'il apprend qu'il s'agit d'une fille. Une fille ? C'est impossible. Quand est-il du fils dont il avait rêvé ? Quand est-il de la perpétuation de son nom ? Là, tout c'est écroulé. Lorsqu'il s'est approché du lit de sa femme et qu'il a vu le petit bout, la déception s'est lue dans ses yeux. Pourtant, la petite chose qui dort dans les bras de Mme Nakazato est loin d'être affreuse. Une petite couche de cheveux châtains lui couvre le haut du crane, la même chevelure que sa mère et des petits yeux bleu qui changeront de couleurs plus tard.

Les années passent et Kiara grandit. Pourtant, elle n'est pas comme les autres. Elle est totalement muette. Ses parents l'on emmenée voir divers psychologues pour essayer de comprendre et de la guérir, mais rien n'y fait. Son seul moyen d'expression, c'est son bloc note et son stylo. Au lieu de parler elle écrit. Ce qu'elle pense, ce qu'elle veut dire aux gens, elle l'écrit. Elle prend des photos aussi. Beaucoup de photos. Paysages, visages, animaux, bâtiments... Elle prend tout en photo. Tout ce qui fait partie de sa vie. Kiara, elle a des cartons entiers de photos de tout et n'importe quoi. Allant de ses parents à son chien, en passant par Big Ben, le Pont des Arts et le désert du Sahara... La jeune fille veut tout immortaliser.

Aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. Kiara a treize ans, et ses parents sont installés dans le salon. Ils sont ruinés, complètement ruinés. Entre voyages, réceptions, vêtement, mobilier et encore bien d'autres choses, les géniteurs de la gamine ont dilapidés leur argent. Ils ont dû revendre la plupart de leurs biens, ainsi que l'entreprise, afin de régler les dettes qu'ils leurs restaient a payé. Ils déménagent et prennent une maison plus modeste. Kiara a continuée de grandir, elle atteint maintenant les quinze ans. Dans cette maison, elle a dû apprendre à se passer de domestiques. Faire son lit, à manger, le ménage... Mais au final, cette vie là lui convenait plus. Bien plus que son ancienne vie. Où elle n'avait rien à faire, à part aller au grenier pour retrouver de vieux objets tels que son premier appareil.

Parlons-en tiens. Il a, après tout, été l'élément déclencheur de sa passion... Il s'agissait d'un de ces vieil appareil photo en bois, qui avait très certainement dû appartenir au père de son grand-père. Il pouvait même être encore plus vieux, elle m'en savait rien. Elle l'avait trouvé durant sa onzième année. Ses parents, en la voyant jouer avec le lui avait vite repris pour lui en acheter un plus performant et plus récent. D'après eux, si elle cassait celui-là, ce serait beaucoup moins grave de si elle cassait l'ancien. Soit. Kiara s'est entraînée. Au début, ses photos étaient floues. Inutilisable même. Mais elle n'a pas perdu espoir et au final, elle maîtrise parfaitement son appareil photo aujourd'hui. Sa deuxième passion, la mode est arrivée bien plus tard, vers ses quatorze ans. Sa garde-robe déborde de tenues plus différentes les unes que les autres. Cosplay, gotique, 'kawai'... Elle peut parfaitement arriver habillé dans un style aujourd'hui, et aborder l'opposé le lendemain...

Un jour, en descendant de sa chambre, Kiara a trouvé ses parents fou de joie dans le salon. Elle appris presque immédiatement que le père de sa mère, son grand-père venait de mourir, et que dans la mesure où sa génitrice était sa seule héritière, toute sa fortune leurs revenait. Et se fut incompréhension qu'on pouvait lire dans les yeux de la jeune fille. Comment pouvait-on a se point être heureux de la mort d'une personne de sa propre famille, pour une simple question d'argent ? Âgée de quatorze ans à l'époque, ses parents ne lui répondirent pas et elle n'eut jamais de réponse sur son bloc note, et cette question revient souvent. Tellement souvent qu'elle la pose même à de parfait inconnus.

Et les fêtes reprirent de plus belle. A croire qu'ils n'avait rien retenu de leur première faillite. Que les ans qu'ils avait passé sans argent n'avait jamais existé. Son père, profitant de cette fortune nouvellement gagnée, décida d'envoyer sa fille dans une école d'élite sans même consulter sa femme avant. Il fit lui-même quelques recherches et il fini par tomber sur un lycée du nom de Taiyou Gakuen. Il s'agissait d'un lycée réputé et connu, où la plupart des personnes voulaient envoyer leurs enfants. Gardant le secret, il y inscrivit Kiara un peu avant ses seize ans. Il ne lui dit pas au revoir, chargeant l'un de ses subordonnés de l'emmener là-bas.

Kiara a seize ans aujourd'hui, elle vient de descendre du bateau qui l'a emmené sur l'île. Elle se retourne une dernière fois pour voir le bateau s'éloigner. Serrant contre elle l'appareil photo et le bloc note qu'elle tenait dans ses bras, elle avança jusque dans l'enceinte de l'établissement. Ses valises avaient été envoyées quelques jours plutôt, et elle n'avait donc rien avec elle a part ses moyens principaux de communication. Elle prit une grande bouffée d'air et passa les grandes portes.

Bienvenue à Taiyou Gakuen, Kiara…


[HS : L'histoire est très semblable à celle d'un de mes autre personnage rpg : Alyss E. Kawashima, il est donc normal d'y trouver de grandes ressemblances si vous avec déjà croiser ce pseudo sur d'autre forum :3]

♣ GUMI Vocaloid



Dernière édition par Kiara A. Nakazato le Dim 25 Aoû - 3:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.

Masculin Messages : 534
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Jeu 22 Aoû - 14:32

Bienvenuuuuue ! ♥

J'ai hâte de voir la suite de ta fiche et comment tu vas te débrouiller avec un personnage muet ^^

Bonne continuatioooon ! \o\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Jeu 22 Aoû - 14:33

Heyhey! Bienvenue à toi Kiara! Bon courage pour la suite! o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Jeu 22 Aoû - 18:38

Salut, bienvenuuue :)

Dis, juste pour savoir, c'est pas une erreur ton pseudo "Derrière l'écran"? :o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Sam 24 Aoû - 10:52

Nan c'est son vraie pseudo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Dim 25 Aoû - 1:57

Merci à tous et à l'admin qui va lire ma fiche ♥

J'espère que ma présentation conviendra, je m’excuse d'ailleurs, je suis une grosse flemmarde, donc j'ai rédiger le caractère de Kiara le moins possible et ai terminé avec un système de tirets, sinon le caractère aurait était aussi long que l'histoire (qui elle, aurait due être bien plus courte /paf/).

@Shiro : Oui, Ecstasy est, comme l'a dit Kuro, bel et bien mon pseudo sur le net, même si je me vois souvent dans l'obligation de rajouter un "Alyss" devant ou un "-Sama" à la fin tellement c'est un pseudo répandu :'3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.

Masculin Messages : 534
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Dim 25 Aoû - 2:51

Coucouuuu ! ♥

Alors j'ai lu ta fiiiche .-. Et je l'aime beaucoup ^^ Ton personnage est intéressant, surtout que ce n'est pas commun de jouer une fille muette =) Par contre, il y a un petit soucis : tu dis que Kiara prend tout en photo etc... Mais c'est après seulement qu'elle découvre un appareil photo et qu'elle commence à en faire ._. À moins que ce ne soit pas chronologique et qu'en faite tu parlais de la période actuelle ?

Bah, dis-moi si je me trompe =) Après ça, je devrais pouvoir te valider ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Dim 25 Aoû - 3:14

Contente de voir que ma fiche t'a plu ^^

Alors en fait, j'ai relu et il s'agit d'un flash-back que j'ai dû mal intégrer, j'ai donc ajouter des marqueurs de temps histoire de s'y retrouver :

A treize ans, la famille de Kiara est en faillite, du coup ils sont obligé de déménager. Elle garde donc précieusement son appareil 'dernier cri' (vu que ses parents lui ont acheter pour qu'elle évite de casser celui qu'elle avait trouvé) et c'est là que j'utilise mon retour en arrière pour expliquer comment elle avait déniché l'ancien objet dans le grenier et été devenue passionné par la photographie à ses onze ans. Après je fini par revenir à ses quatorze ans où elle apprend qu'elle est de nouveau riche.

J'espère que c'est plus clair, sinon je modifierai encore sans soucis :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.
Don't look behind my walls, I'm afraid of what you'll see.

Masculin Messages : 534
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   Dim 25 Aoû - 3:23

C'est ok maintenant, alors je peux te valider ^^ Bon jeeeeu ♥



TU ES VALIDÉ

Félicitation ! Après tous les efforts fournis pour écrire ta fiche, tu es enfiiin validé ! Maintenant, tu peux rp, flooder et faire touuut ce que tu veux ! Mais n'oublie pas de faire recenser ton avatar, faire ta fiche de relation, faire une demande de classe et une demande de chambre. Si tu veux, tu peux aussi créer un club, demander un gage ou demander un job à mi-temps (pas pour le personnel).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...   

Revenir en haut Aller en bas
 

「Kamikaze」Because of you, i believe in fate...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Saber Milena [Terminé] (excusez moi pour la longueur --')
» La cahutte de God' ~
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taiyou Gakuen :: L'administration :: Présentations :: Validés-